Profiter d’un Temps Particulier pour pleinement explorer la boîte à bijoux de Maman !

Près de moi un matin, au moment où j’ouvrais ma boîte à bijoux pour y trouver une paire de boucles d’oreilles ou un collier, tandis que j’étais en train de m’habiller, je revois mon fils de trois ans et demi me demander de regarder dedans. Effectivement, ma boîte à bijoux est en hauteur dans mon placard depuis que plus jeune, je les avais laissés l’explorer librement lui et son frère, et qu’après coup, je m’étais rendue compte que je n’étais pas si à l’aise que ça avec cette idée, certains bijoux me paraissant relativement fragiles. Ce matin là, je me suis vraiment sentie en empathie avec sa curiosité et j’étais désolée de contrarier son désir une seconde fois (il l’avait déjà exprimé quelque temps avant), mais cette fois encore il m’a demandé à regarder dans ma boîte à bijoux, à un moment où j’étais en train de me dépêcher de me préparer et où nous étions plutôt pressés de partir.

Et c’est là que m’est venue l’idée de lui proposer de profiter de son prochain Temps Particulier pour lui permettre de fouiller à loisir dans cette boîte mystérieuse, en profitant de ma présence attentive ! J’ai donc proposé à mon fils de me redemander cela lors d’un prochain Temps Particulier ou bien s’il voulait que moi-même je le lui rappelle. Il a très bien accepté ma proposition et nous avons donc pu continuer ce matin là, de nous préparer pour partir.

Le soir même j’ai pu lui accorder quinze minutes de Temps Particulier et il était toujours désireux d’ouvrir cette fameuse boîte. Alors je l’ai descendue sur la couverture du lit, je l’ai ouverte et je me suis mise proche de lui, en suivant avec calme, intérêt et enthousiasme, son exploration. Il a sorti chaque bijou un à un et j’ai répondu à ses questions avec joie, que ce soit sur la provenance de telles boucles d’oreilles ou tel collier, ou sur la façon de les porter. Lui-même faisant des commentaires sur la couleur ou la matière de certains bijoux, jusqu’à me dire avec sa petite voix et sa prononciation d’enfant : « Regarde maman ce merveilleux collier ! », ce qui m’a fait fondre de tendresse évidemment.

Il m’arrive tellement souvent de refuser à mes fils des demandes parce que je ne suis pas disponible à ce moment là ou qu’il reste trop peu de temps avant de partir ou avant de se coucher par exemple. Plein de fois aussi je les laisse s’adonner à des activités seuls (faire de la pâte à modeler, jouer au ballon etc…) pendant que je suis en train de préparer un repas ou de ranger des affaires. Et je suis si frustrée de ne pas pouvoir accéder à leur demande lorsqu’une activité les inspire ou de ne pas pouvoir me joindre à leur jeu, à certains moments. J’ai donc vraiment apprécié d’envisager cette option de profiter d’un Temps Particulier pour accéder à sa demande qui requérait un peu de temps et d’attention de ma part. Et effectivement, nous avons vraiment aimé cette expérience mon fils et moi.

Une anecdote illustrant un outil d’écoute nommé Temps Particulier, racontée par Chloé Saint Guilhem